Fin de saison abrupte pour Bianca Andreescu

Crédit photo : Chococliff | CC 2.0.

La jeune athlète ontarienne de 20 ans Bianca Andreescu a récemment annoncé sur Twitter qu’elle se retirait de tous les tournois restants pour l’année 2020.

Celle pour qui le dernier match remonte à près d’un an a justifié sa décision en expliquant qu’elle préférait se concentrer sur son jeu, ainsi que sur sa remise en forme, afin de revenir en force en 2021. La championne du US Open l’année dernière a d’ailleurs profité de son tweet pour réaffirmer son intention de performer lors des Jeux olympiques d’été de 2021, à Tokyo, soit ceux qui devaient avoir lieu cette année.

« Du côté pandémique, il y a beaucoup de restrictions à voyager et compétitionner. Il y a évidemment un énorme risque en ce moment à cause de la COVID-19. Attraper le virus, comme l’étendue de ses répercussions, n’est pas pareil pour tous et peut terminer une carrière professionnelle. Aurait-elle pris la même décision si elle n’avait pas gagné le US Open et sa bourse l’an dernier? J’ai l’impression que non. Je crois que la cagnotte lui donne un bon coussin afin de pendre le temps de revenir quand elle se sentira en santé et en sécurité », affirme l’entraîneur de tennis Étienne Bergeron.

Réaction des partisans 

Sous sa publication, plusieurs partisans ont exprimé leur soutien à Andreescu. Certains disent même qu’ils ne sont pas surpris de cette annonce. Il faut savoir que quelques jours plus tôt, on apprenait qu’elle avait déclaré forfait aux Internationaux de France. Le tournoi qui commence ce dimanche (le 27 septembre) est le deuxième que Bianca Andreescu manque, étant donné qu’elle avait aussi décidé de ne pas prendre part aux Internationaux des États-Unis en août dernier. 

La jeune joueuse de tennis, qui était classée 152e au classement mondial au début de l’an dernier, a fait un prodigieux bond et se trouve présentement au 7e rang. Elle avait déjà dû prendre une pause forcée des terrains en 2019 à cause de blessures et n’avait pas rejoué de match depuis octobre dernier suite à une blessure au genou.  


Avec la collaboration de Véronique Bossé

Jean-Christophe Matte

Étudiant en journalisme à l’UQAM, Jean-Christophe Matte a collaboré à deux reprises au magazine L'Apostrophe et coanimé avec un collègue le radiojournal de CHOQ.ca. Passionné de hockey et de tennis, il écoute les matchs du Canadien de Montréal depuis 2010. Pour ce qui est du tennis, Rafael Nadal lui a fait aimer ce sport. Le premier match de Nadal qu'il a écouté remonte à 2008, lors de la finale d’anthologie contre Roger Federer à Wimbledon. Jean-Christophe suit également le football américain depuis quelques années, et particulièrement les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Laisser un commentaire