Les Nuggets iront en finale de l’Ouest

Crédit photo : Denver Nuggets (@nuggets) via Twitter.

Les Nuggets de Denver ont déjoué tous les pronostics en éliminant les Clippers de Los Angeles par la marque de 104-89. Jamal Murray et Nikola Jokić ont été les grands artisans de cette victoire inespérée dans la soirée du 16 septembre, devant des spectateurs virtuels qui encourageaient leur équipe favorite.  

Le premier quart a été très serré ; les deux équipes se sont échangés les politesses. Au signal sonore, c’était l’égalité : 24 à 24. Un esprit d’animosité s’est ensuite fait ressentir à la fin du deuxième quart, qui a aussi été chaudement disputé par les deux équipes avides de la victoire. À la mi-temps, Los Angeles détenait une mince avance de deux points ; le tableau affichait 56 à 54. Les Clippers ont été très productifs offensivement, en faisant surtout preuve de vitesse. Par contre, les Nuggets n’avaient pas dit leur dernier mot. Ils ont pris l’avance pour la première fois dans le match (82-74) au troisième quart et n’ont plus jamais regardé en arrière, en inscrivant 22 points au dernier quart et filant avec la victoire au compte de 104-89.  

Le Canadien Murray a été tout feu tout flamme avec 40 points. Il a aussi été le joueur le plus utilisé de son équipe, avec 45 minutes de jeu. Jokić, pour sa part, a récolté 16 points et a repris 22 rebonds. Il a sans doute réussi le panier le plus spectaculaire de la partie, en faisant un 360, puis en lançant le ballon d’une seule main. 

Les Nuggets sont la première équipe de l’histoire à jouer quatre matchs ultimes consécutifs. Plus impressionnant encore, ils sont la première équipe depuis 1997 à faire trois remontées de 15 points alors qu’ils font face à l’élimination. À la fin du 2e quart, Michael Malone a semblé insuffler une dose de motivation à son équipe, en leur disant qu’ils devaient « avoir confiance en eux ». En défensive, les Nuggets ont totalisé 20 revirements, comparativement à 10 pour leurs adversaires.    

Une défaite difficile à avaler   

L’entraîneur-chef des Clippers, Doc Rivers, a bien résumé l’élimination de sa troupe : « On doit jouer mieux. On doit réussir nos tirs. » Il y a eu beaucoup de tirs ratés de la part de ses joueurs, surtout du centre-ville. La statistique des Clippers, s’élevant à un faible pourcentage de 26, illustre les nombreuses tentatives de tirs échouées de la ligne des trois points. Certains n’ont pas répondu aux attentes, comme Kawhi Leonard et Paul George qui ont été très discrets. L’équipe a également prolongé un triste record puisqu’elle n’a jamais atteint la finale de l’Ouest depuis sa fondation, il y a 50 ans.  

Une première depuis 2009  

La dernière fois que les Nuggets ont accédé à la finale de la conférence de l’Ouest, c’était en 2009. C’est donc après 11 ans d’attente que leurs adversaires d’antan, les Lakers de Los Angeles, se mesureront de nouveau à eux. Les Nuggets auront un gros défi devant eux, car ils se mesureront à la bande de LeBron James, qui a fini première cette saison dans l’Ouest. Le premier match de cette série sera d’ailleurs disputé le 18 septembre, à 21h. 

Jean-Christophe Matte

Étudiant en journalisme à l’UQAM, Jean-Christophe Matte a collaboré à deux reprises au magazine L'Apostrophe et coanimé avec un collègue le radiojournal de CHOQ.ca. Passionné de hockey et de tennis, il écoute les matchs du Canadien de Montréal depuis 2010. Pour ce qui est du tennis, Rafael Nadal lui a fait aimer ce sport. Le premier match de Nadal qu'il a écouté remonte à 2008, lors de la finale d’anthologie contre Roger Federer à Wimbledon. Jean-Christophe suit également le football américain depuis quelques années, et particulièrement les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Laisser un commentaire