Hamilton devance Verstappen au Qatar

Lewis Hamilton a de nouveau réduit l’écart avec Max Verstappen au Championnat des pilotes. Photo: Tomás Evaristo | Unsplash

Lewis Hamilton a remporté le tout premier Grand Prix du Qatar en menant la course d’un bout à l’autre pour terminer devant Max Verstappen avec deux courses à faire au calendrier.

Le Britannique a ainsi signé la 102e victoire de sa carrière, après avoir décroché sa 102e position de tête samedi lors des qualifications. Il s’agit d’une victoire plus qu’importante pour lui au circuit de Losail, puisqu’il s’agissait d’un nouveau circuit qui devait avantager Red Bull plus que Mercedes. Sa victoire lui permet de réduire à huit points l’écart qui le sépare de Max Verstappen et d’un huitième titre de Champion du monde.

Pénalisé pour ne pas avoir suffisamment ralenti sous drapeau jaune en qualifications, Verstappen prenait le départ depuis la 7e place. Le pilote de Red Bull n’a toutefois pas perdu de temps pour entamer sa remontée. Aidé par un excellent départ, il s’est retrouvé 2e après seulement cinq tours. Il n’a toutefois jamais vraiment été en mesure d’inquiéter son rival. Il a cependant été en mesure de récolter le point boni du tour le plus rapide.

Alonso de retour sur le podium

La surprise de la fin de semaine revient à l’écurie Alpine, qui a été excellente lors des séances de pratique libre, des qualifications et de la course. Si Esteban Ocon a rallié l’arrivée en 5e position, c’est son coéquipier Fernando Alonso, qui a permis à l’écurie française de célébrer en terminant 3e. Il s’agit d’un premier podium pour l’Espagnol depuis le Grand Prix de Hongrie en 2014. Alonso a d’ailleurs reçu l’honneur du pilote de la journée.

Alonso et Alpine avaient opté pour une stratégie audacieuse avec un seul arrêt aux puits. Celle-ci aurait pu se retourner contre eux, considérant les nombreuses crevaisons chez les pilotes qui ne s’étaient arrêté qu’une fois à la fin de la course, mais une voiture de sécurité virtuelle justement causée par ces crevaisons a permis à Alonso de ralentir le rythme et préserver ses pneus lors des deux derniers tours.

En entrevue d’après course au micro de Jenson Button, Alonso a avoué qu’il s’amusait toujours et avait très hâte à l’an prochain, lui qui effectuait un retour en Formule 1 cette saison après une absence de deux ans.

Déception pour Bottas, grand succès pour Pérez

À l’image de Verstappen, Valtteri Bottas avait été pénalisé à l’issue des qualifications. Il s’élançait 6e au départ, mais a rapidement été dépassé par plusieurs autres voitures pour se retrouver 11e. Même si le pilote finlandais a bien fait après des premiers tours difficiles en se retrouvant dans la bataille pour la 3e place, une crevaison et des dommages à son aileron avant l’ont sorti des points avant qu’il ne soit forcé à abandonner à six tours de la fin.

De son côté, Sergio Pérez n’avait même pas atteint la troisième phase des qualifications samedi et prenait le départ depuis la 11e position. Le deuxième pilote de Red Bull a toutefois connu l’une de ses meilleures courses en carrière pour prendre le 4e rang à l’arrivée. Il aurait probablement eu sa chance de terminer 3e, n’eut été la voiture de sécurité virtuelle en fin de course. Le Mexicain a ainsi grandement aidé Red Bull a réduire l’écart qui les sépare de Mercedes au Championnat des constructeurs.

La prochaine course de la saison aura encore lieu sur un nouveau circuit, alors que la Formule 1 se rendra en Arabie Saoudite où la course sera disputée sur le circuit de Jeddah. Cette nouvelle piste devrait devenir la plus rapide de tout le calendrier. Ce grand Prix aura lieu le 5 décembre prochain.

Top 10 du Grand Prix du Qatar
  1. Lewis Hamilton (Mercedes)
  2. Max Verstappen (Red Bull)
  3. Fernando Alonso (Alpine)
  4. Sergio Pérez (Red Bull)
  5. Esteban Ocon (Alpine)
  6. Lance Stroll (Aston Martin)
  7. Carlos Sainz (Ferrari)
  8. Charles Leclerc (Ferrari)
  9. Lando Norris (McLaren)
  10. Sebastian Vettel (Aston Martin)
Classement du Championnat des pilotes après 20 courses
  1. Max Verstappen (Red Bull) : 351,5 pts
  2. Lewis Hamilton (Mercedes) : 343,5 pts
  3. Valtteri Bottas (Mercedes) : 203 pts
  4. Sergio Pérez (Red Bull) : 190 pts
  5. Lando Norris (McLaren) : 153 pts
  6. Charles Leclerc (Ferrari) : 152 pts
  7. Carlos Sainz (Ferrari) : 145,5 pts
  8. Daniel Ricciardo (McLaren) : 105 pts
  9. Pierre Gasly (AlphaTauri) : 92 pts
  10. Fernando Alonso (Alpine) : 77 pts
  11. Esteban Ocon (Alpine) : 60 pts
  12. Sebastian Vettel (Aston Martin) : 43 pts
  13. Lance Stroll (Aston Martin) : 34 pts
  14. Yuki Tsunoda (AlphaTauri) : 20 pts
  15. George Russell (Williams) : 16 pts
  16. Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) : 10 pts
  17. Nicholas Latifi (Williams) : 7 pts
  18. Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) : 1 pt
Classement du Championnat des constructeurs après 20 courses
  1. Mercedes : 546,5 pts
  2. Red Bull : 541,5 pts
  3. Ferrari : 297,5 pts
  4. McLaren : 258 pts
  5. Alpine : 137 pts
  6. AlphaTauri : 112 pts
  7. Aston Martin : 77 pts
  8. Williams : 23 pts
  9. Alfa Romeo : 11 pts
  10. Haas : 0 pt

Yohan Carrière

Après un stage d'exploration à RDS en 2015, Yohan Carrière débute officiellement sa formation journalistique au cégep Marie-Victorin en 2017. Aujourd'hui étudiant en journalisme à l'UQAM, il compte à son actif plusieurs collaborations, notamment à la radio et en vidéo avec L'Avantage Terrain et à l'écrit avec le magazine L'apostrophe. Il a également contribuer à la couverture des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo avec Radio-Canada. Toujours considéré par ses pairs comme un excellent communicateur, il vise aujourd'hui à mettre sa voix et sa plume au service des amateurs de sports. En tant qu'ex-joueur et entraîneur de hockey-cosom au sein du RSEQ, il garde un intérêt pour le sport-étudiant, mais se spécialise surtout dans le monde du hockey, du baseball, du tennis et de la Formule 1.

Laisser un commentaire