Le CF Montréal s’incline devant Miami malgré un Messi blanchi

Le Bleu-Blanc-Noir a réussi à blanchir Lionel Messi pour la première fois de la saison. Crédit photo: Compte X du CF Montréal.

Devant une salle comble de 19 619 personnes qui attendaient de voir les prouesses du génie argentin Lionel Messi, le CF Montréal s’est incliné 3 à 2 devant l’Inter Miami. Dans un des matchs les plus attendus de l’histoire du Stade Saputo, les partisans ont pu voir quelques actions de l’ancienne étoile du FC Barcelone, mais ce dernier a été blanchi pour la première fois cette saison.

Bien que l’attention fût centrée sur les Lionel Messi, Luis Suarez et Sergio Busquets, c’est la formation montréalaise qui a dominé les 40 premières minutes de la rencontre. Les joueurs de Laurent Courtois n’étaient pas intimidés par la foule qui réagissait à chaque touche de l’Argentin de 36 ans.

Le CF Montréal a surpris le Stade Saputo en prenant les devants à la 22e minute grâce à une échappée de Bryce Duke sur une belle passe de Jules-Anthony Vilsaint. Il s’agissait d’un premier but cette saison pour le numéro 10 du Bleu-Blanc-Noir. Dix minutes plus tard, c’est au tour de Vilsaint de doubler l’avance de la formation montréalaise sur une belle construction de passes avec Ariel Lassister et Fernando Àlvarez.

Cependant, l’Inter Miami n’est pas au premier rang de la MLS pour rien, puisque les joueurs de Tata Martino ont réussi à revenir dans le match juste avant la fin de la première demie. Pendant que Messi était sur les lignes de côtés à la suite d’une faute de George Campbell, Matias Rojas a marqué un magnifique coup franc de loin pour réduire la marque à 2-1 à la 43e minutes. Puis, l’expérimenté Luis Suarez va égaler la rencontre 2 à 2 juste avant la mi-temps sur un corner de l’Inter Miami. En deuxième demie, Miami a fini par prendre les devants à la 59e minute sur un but du jeune milieu de 19 ans Benjamin Cremashi. Malgré la rentrée de Dominic Yankov à la 63e, le CF Montréal n’a pas réussi à marquer le but égalisateur et s’est incliné face à une équipe de Miami avec beaucoup d’expérience.

Un Messi peu visible

Alors que plusieurs partisans ont payé des grosses sommes juste pour cet évènement, Lionel Messi s’est montré très tranquille face à une équipe montréalaise qui n’était pas intimidé par sa présence. Malgré quelques moments de frénésies dans le match, notamment deux coups francs manqués et une belle parade de Jonathan Sirois à la 91e, le génie de Rosario n’a pas réussi à s’inscrire sur la feuille de pointage au Stade Saputo.

Même si la superstar de 36 ans n’a pas produit, les partisans montréalais ont scandé son nom à plusieurs reprises dans les différentes sections du Stade Saputo, particulièrement en fin de rencontre. En revanche, les encouragements de la foule envers Lionel Messi ont dérangé l’entraîneur chef du CFM, Laurent Courtois.

« Je comprends que les gens encourageaient Messi, mais pour moi, en tant qu’entraîneur-chef, quand mon équipe perd et que j’entends mon stade crier le nom du joueur adverse, c’est dur », a-t-il expliqué.

Avant le match contre le CF Montréal, Messi avait marqué 10 buts et offert 12 passes décisives en huit parties cette saison avec l’Inter Miami.

Grande performance pour Vilsaint

Le jeune attaquant québécois de 21 ans a connu le meilleur match de sa carrière avec un but et une passe décisive en 63 minutes de jeu. Cette performance arrive au meilleur moment pour Jules-Anthony Vilsaint, alors qu’il revenait de blessure à Columbus le 1er mai passé. En entrevue après le match, Vilsaint s’est dit déçu de la défaite de son équipe malgré qu’il a été l’homme du match pour Montréal.

« J’ai travaillé dur pour ces moments. De revenir de blessure, travailler sur mon corps, d’avoir plus en plus de minutes, ça fait du bien » a confié le jeune montréalais.

L’entraîneur du CF Montréal a également vanté les performances de son jeune joueur.

« On connaît ses capacités. Il n’y a aucune limite pour lui. Par contre, je dois le transformer en machine de compétition. Avez-vous vu Suarez aujourd’hui? Le gars voulait mordre la gorge de tout le monde », a analysé le tacticien.

Résultat décevant pour Courtois

Après la rencontre, Laurent Courtois n’a pas caché sa déception face au résultat final de son équipe. Il est particulièrement déçu des dernières minutes juste avant la mi-temps.

« C’est dur parce que c’est peut-être comme ça que le match bascule. Je suis très déçu pour les partisans et non pour les spectateurs qui sont venus chanter pour Messi », a-t-il expliqué en conférence de presse.

Cependant, l’entraîneur du CFM a été très satisfait de la performance de ses joueurs dans un match où il ne manquait pas de distractions.

« On est très content de la performance surtout qu’on est arrivé de la qualité. Cela nous a permis de limiter les revirements face aux deux meilleurs joueurs de la dernière décennie à leur position respective », a affirmé Laurent Courtois.

Avec une première défaite à domicile cette saison, le CF Montréal se retrouve avec une fiche de trois victoires, trois matchs nuls et cinq défaites cette saison. Les 12 points du CFM sont bons pour la 12e place de l’Association Est.

Le XI montréalais retrouvera rapidement ses partisans le mercredi 15 mai prochain, alors que Wilfried Nancy et le Crew de Columbus seront de passage au Stade Saputo.

Doualeh Ibrahim

Après la simple trouvaille de l’émission de radio Bonsoir les sportifs, Doualeh Ibrahim découvre sa passion pour le journalisme sportif dès l’âge de 12 ans. Maintenant étudiant en journalisme à l’Université du Québec à Montréal, il veut atteindre son rêve de pouvoir transmettre son amour du sport dans les différents médias sportifs. Il a pratiqué de nombreux sports, notamment le soccer et le hockey durant respectivement 14 et 8 ans. À son actif, Doualeh a collaboré pour le pupitre sport du magazine étudiant L’Apostrophe. Malgré sa curiosité pour la majorité des disciplines sportives, il se spécialise surtout dans le monde du soccer, hockey et basketball.

Laisser un commentaire