Les épopées du US Open 2020

U.S. Open to Be Held Without Fans | 2020-06-18 | Security Magazine
Crédit photo : US Open.

Il y aura plusieurs histoires à suivre à Flushing Meadows, alors que le US Open 2020 sera le deuxième tournoi de tennis tenu dans le contexte de pandémie actuel.

Chaque tournoi de tennis est toujours accompagné de son lot d’histoires. Que ce soit les adieux d’un grand joueur, l’émergence d’une nouvelle star ou un record de victoires, il y a toujours ces petites possibilités de marquer le monde du tennis professionnel qui nous gardent sur le bout de nos sièges. Le US Open 2020 ne fait pas exception à cette règle. En plus d’être seulement le deuxième tournoi disputé depuis la reprise des activités sportives, ce sera également l’occasion pour certains joueurs et certaines joueuses de se démarquer en l’absence de gros noms, pour d’autres, de confirmer leur place parmi les grands du sport et, pour une, de renouer avec l’action après plusieurs années d’absence.

Voici cinq histoires à suivre qui retiendront certainement l’attention des amateurs de tennis au cours des deux prochaines semaines (je me donne des points pour mes titres dignes d’Hollywood) :

Naomi Osaka : une cause, sept masques

La championne de l’édition 2018 du tournoi multiplie les gestes et paroles en support au mouvement Black Lives Matter depuis quelques jours. Hier soir, c’est en portant un masque arborant le nom de Breonna Taylor qu’Osaka a fait son entrée sur le court Arthur Ashe. La quatrième tête de série a mentionné, après son match, en avoir sept dans le genre.

Personnellement, j’ai vraiment envie de voir ses autres masques et de la voir continuer de supporter cette cause. Je lui souhaite donc un long parcours. Chose certaine : ses masques risquent de faire les manchettes chaque fois qu’elle disputera un nouveau match.

La renaissance de l’Écossais
Murray
Andy Murray a accédé au 2e tour du US Open avec une victoire en cinq manches contre Yoshihito Nishioka aujourd’hui. Crédit photo : ATP.

Le joueur qui définit présentement le mieux le terme «guerrier» sur le circuit de l’ATP est définitivement Andy Murray. Après des opérations en 2018 et 2019 qui l’ont tenu à l’écart du jeu et ont grandement affectées ses performances, l’ex numéro un mondial est de retour en force! Après d’importantes victoires contre Frances Tiafoe et Alexander Zverev lors du Western & Southern Open de Cincinnati (exceptionnellement disputé à Flushing Meadows cette année) la semaine dernière, le Britannique est passé au 2e tour après un match marathon contre le Japonais Yoshihito Nishioka plus tôt aujourd’hui.

Il faut croire que le long repos offert par la pandémie aura été bénéfique pour Murray, lui qui croyait fortement mettre un terme à sa carrière à Wimbledon l’an dernier. Si l’on est honnête, il serait surprenant de le voir remporter les grands honneurs, mais il pourrait être un concurrent surprise pour la ronde des 16 ou même les huitièmes de finales.

L’interminable quête de Serena
Serena Williams won her first match at the U.S. Open, beating Kristie Ahn 7-5, 6-3.
Serena Williams est toujours en quête de son 24e titre majeur sur le circuit de la WTA. Crédit photo : Robert Deutsch, USA Today.

La dernière victoire de Serena Williams en finale d’un Grand Chelem remonte au 28 janvier 2017, aux Internationaux d’Australie. Il s’agissait alors de son 23e titre du Grand Chelem. Un seul de moins que le record de tous les temps, détenu par Margaret Court. Ce sera la neuvième occasion pour Williams d’égaler cette marque, et réussir cet exploit à la maison serait encore plus spécial, sans aucun doute.

Le temps commence à rattraper la cadette des soeurs Williams. Si elle veut espérer briser le record, il lui sera presque impératif de l’emporter à Flushing Meadows. Le repos offert par le confinement devrait lui avoir permis de récupérer entièrement de sa grossesse, chose qui ne semblait toujours pas faite à la fin de la saison 2019. Je m’attends à voir une Serena au sommet de sa forme.

La domination du Joker
djokovic
En remportant le Masters de Cincinnati, Novak Djokovic a égalisé le record de 35 titres en Masters 1000 de Rafael Nadal. Crédit photo : Robert Deutsch-USA TODAY Sports.

Novak Djokovic est en feu! Avec 24 victoires et aucune défaite en 2020, le Joker est simplement inarrêtable. Le numéro un mondial vient d’ailleurs tout juste de remporter le Masters de Cincinnati et profitera assurément du fait que ses deux principaux rivaux, Roger Federer et Rafael Nadal, aient choisi de faire l’impasse sur le US Open cette année. Bien qu’il aura son lot d’obstacles, on pense notamment à Stefanos Tsitsipas et Dominic Thiem, avec qui il devrait logiquement croiser le fer en demi-finale et en finale, il ne fait aucun doute que Djokovic est présentement l’homme à battre et il devrait remporter son 18e Grand Chelem. Une victoire lui permettrait d’obtenir son 18e titre majeur, soit un seul de moins que Nadal et deux de moins que Federer, dont les 20 titres sont un sommet dans l’histoire de l’ATP.

Le retour de Kim Clijsters 2
Kim Clijsters - Dubai 2020 - Jimmie48
Kim Clijters en sera à sa première participation à un tournoi du Grand Chelem depuis 2012. Crédits photo: WTA / Jimmie48.

On ne va pas se raconter d’histoires, les chances que Kim Clijsters remporte le US Open après presque 8 ans de retraite sont pratiquement nulles. Le US Open ne sera pas son premier tournoi de 2020, mais ses deux autres apparences cette saison, à Dubai et à Monterrey, se sont toutes deux soldées par des défaites en première ronde.

S’il y a toutefois une personne qui est capable de surprendre, c’est bien Clijters. La Belge avait d’ailleurs causé toute une surprise en remportant justement le US Open en 2010, après une courte retraite de deux ans, en éliminant coup sur coup les soeurs Williams et Caroline Wozniacki lors des trois dernières rondes. Elle était ainsi devenue la première joueuse non-classée à remporter le tournoi. Elle n’était toutefois âgée que de 27 ans à l’époque. Dix ans plus tard, il serait plus qu’étonnant qu’elle parvienne à obtenir un bon résultat.

Ce sera toutefois une belle occasion pour les plus jeunes amateurs de voir une légende de la WTA en action. Après tout, ce n’est pas à tous les jours qu’une membre du temple de la renommée sort de sa retraite.

Sur ce, je vous souhaite un excellent tournoi et je vous retrouverai dans deux semaines pour le compte-rendu et les cinq histoires qui auront finalement été les plus marquantes du US Open 2020!

Yohan Carrière

Après un stage d'exploration à RDS en 2015, Yohan Carrière débute officiellement sa formation journalistique au cégep Marie-Victorin en 2017. Aujourd'hui étudiant en journalisme à l'UQAM, il compte à son actif plusieurs collaborations, notamment à la radio et en vidéo avec L'Avantage Terrain et à l'écrit avec le magazine L'apostrophe. Ex-joueur et entraîneur de hockey-cosom au sein du RSEQ, il garde un intérêt pour le sport-étudiant, mais se spécialise surtout dans le monde du hockey, du baseball et du tennis professionnel.

Laisser un commentaire