Lewis Hamilton remporte sa 100e victoire

Lewis Hamilton a permis à Mercedes de demeurer parfait au Grand Prix de Russie. Photo: Moritz Graf | Unsplash

Lewis Hamilton a décroché la 100e victoire de sa carrière en remportant le Grand Prix de Russie au terme d’une course aux multiples rebondissements.

Hamilton avait pourtant connu un départ difficile. S’élançant de la quatrième position, il n’a pas été en mesure de repousser les multiples attaques des autres pilotes et s’est retrouvé 6e. Considérant la difficulté des dépassements au circuit de Sotchi, le Britannique a dû attendre les arrêts aux puits pour gagner des positions et se retrouver au cœur d’un duel pour la première place avec Lando Norris.

Avec six tours à faire, la pluie s’est invitée au Grand Prix sous la forme d’une fine bruine, ce qui semblait permettre à Norris de tenir le coup puisque les commissaires ont retiré aux pilotes le droit d’utiliser le DRS. La course s’est toutefois jouée avec trois tours à faire, lorsqu’Hamilton est rentré aux puits pour chausser les pneus intermédiaires en prévision d’une pluie plus forte, tandis que Norris a plutôt opté pour la stratégie inverse.

C’est finalement le pilote de Mercedes qui est sorti gagnant, puisque le déluge qui a suivi a forcé Norris à rentrer aux puits après une sortie de piste. Hamilton devient ainsi le premier pilote de l’histoire de la Formule 1 à remporter 100 courses au cours de sa carrière, 14 ans après ses débuts au Grand Prix d’Australie en 2007.

La victoire devra attendre pour Norris

C’est toute une déception pour Lando Norris, qui a finalement terminé la course au septième rang après avoir mené la majorité de celle-ci. Le pilote de 21 ans avait décroché la première position de tête de sa carrière lors des qualifications de samedi et visait sa première victoire en Formule 1 lors de la course. Cette victoire devra toutefois encore attendre, mais viendra assurément un jour. Présentement quatrième au classement des pilotes, Norris connait une excellente saison, lui qui a terminé 10 fois dans le top-5 et 4 fois sur le podium jusqu’ici en 2021.

La décision de rester en piste alors que ses rivaux changeaient de pneus aurait été la bonne si la pluie ne s’était pas intensifiée. Même s’il a pris une mauvaise décision au final, il s’agit d’une expérience qui fera grandir Norris et dont il pourra apprendre énormément.

Verstappen remonte et termine 2e

Après avoir choisi de prendre une pénalité de grille afin d’utiliser un nouveau moteur, Max Verstappen s’élançait de la dernière position. Le Néerlandais n’a toutefois pas perdu de temps et a commencé à enfiler les dépassements dès le départ de la course.

Verstappen a toutefois considérablement ralenti après son arrêt aux puits. Sa voiture ne semblait particulièrement pas efficace avec les pneus à gomme médium et il n’arrivait pas à se hisser dans le top-5. C’est la pluie qui lui a finalement permis de terminer la course sur le podium, puisqu’il a été l’un des premiers à s’arrêter pour chausser les pneus de pluie.

Verstappen obtient donc une 2e place inespérée et n’accuse qu’un retard de deux points sur Lewis Hamilton au classement général, tout en ayant un moteur neuf pour la fin de la saison.

Parmi les autres performances de la journée, il faut noter le troisième podium de Carlos Sainz cette saison, la quatrième place de Daniel Ricciardo, qui poursuit sont retour en force après sa victoire en Italie, ainsi que la cinquième place de Valtteri Bottas, lui qui partait 16e.

La prochaine étape de la saison est le Grand Prix de Turquie à Istanbul. Celui-ci aura lieu dans deux semaines et sera le dernier arrêt de la F1 avant la tournée des Amériques.

Top 10 du Grand Prix de Russie
  1. Lewis Hamilton (Mercedes)
  2. Max Verstappen (Red Bull)
  3. Carlos Sainz (Ferrari)
  4. Daniel Ricciardo (McLaren)
  5. Valtteri Bottas (Mercedes)
  6. Fernando Alonso (Alpine)
  7. Lando Norris (McLaren)
  8. Kimi Räikkönen (Alfa Romeo)
  9. Sergio Pérez (Red Bull)
  10. George Russell (Williams)
Classement du Championnat des pilotes après 15 courses
  1. Lewis Hamilton (Mercedes) – 246,5pts
  2. Max Verstappen (Red Bull) – 244,5pts
  3. Valtteri Bottas (Mercedes) – 151pts
  4. Lando Norris (McLaren) – 139pts
  5. Sergio Pérez (Red Bull) – 120pts
  6. Carlos Sainz (Ferrari) – 112,5pts
  7. Charles Leclerc (Ferrari) – 104pts
  8. Daniel Ricciardo (McLaren) – 95pts
  9. Pierre Gasly (AlphaTauri) – 66pts
  10. Fernando Alonso (Alpine) – 58pts
  11. Esteban Ocon (Alpine) – 45pts
  12. Sebastian Vettel (Aston Martin) – 35pts
  13. Lance Stroll (Aston Martin) – 24pts
  14. Yuki Tsunoda (AlphaTauri) – 18pts
  15. George Russell (Williams) – 16pts
  16. Nicholas Latifi (Williams) – 7pts
  17. Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) – 6pts
  18. Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) – 1pt
Classement du Championnat des constructeurs après 15 courses
  1. Mercedes – 397,5pts
  2. Red Bull – 364,5pts
  3. McLaren – 234pts
  4. Ferrari – 216,5pts
  5. Alpine – 103pts
  6. AlphaTauri – 84pts
  7. Aston Martin – 59pts
  8. Williams – 23pts
  9. Alfa Romeo – 7pts
  10. Haas – 0pt

Yohan Carrière

Après un stage d'exploration à RDS en 2015, Yohan Carrière débute officiellement sa formation journalistique au cégep Marie-Victorin en 2017. Aujourd'hui étudiant en journalisme à l'UQAM, il compte à son actif plusieurs collaborations, notamment à la radio et en vidéo avec L'Avantage Terrain et à l'écrit avec le magazine L'apostrophe. Il a également contribuer à la couverture des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo avec Radio-Canada. Toujours considéré par ses pairs comme un excellent communicateur, il vise aujourd'hui à mettre sa voix et sa plume au service des amateurs de sports. En tant qu'ex-joueur et entraîneur de hockey-cosom au sein du RSEQ, il garde un intérêt pour le sport-étudiant, mais se spécialise surtout dans le monde du hockey, du baseball, du tennis et de la Formule 1.

Laisser un commentaire