Vanessa James et Eric Radford sauvent l’honneur du Canada aux Championnats du monde de patinage artistique

Pour Eric Radford, la dernière médaille aux Championnats du monde remontait à 2016 lorsqu’il patinait avec Meagan Duhamel. Photo : zhem_chug | CC BY-NC-SA 2.0

Le couple québécois de Vanessa James et Eric Radford est monté sur la troisième marche du podium des Championnats du monde de patinage artistique qui se sont déroulés dans la ville de Montpellier en France.

Il s’agit de la seule médaille remportée par le Canada à cette compétition.

Après une 5e place au programme court, James et Radford se sont repris en faisant un programme libre presque sans faute. Ils sont à 0,05 de leur record personnel dans la deuxième partie de la compétition.

C’est une cinquième médaille aux Championnats du monde pour le patineur du Club de patinage artistique (CPA) St-Léonard et une deuxième pour la native de Scarborough en Ontario. Pour rappel, ils se sont associés en 2021, afin de faire un retour sur la glace.

Ils terminent derrière le couple Japonais entrainé par le Québécois Bruno Marcotte, Riku Miura et Ryuichi Kihara et le couple américain, Alexa Knierim et Brandon Frazier, qui ont remporté l’or avec une avance de plus de 20 points.

La dernière médaille d’un couple québécois aux Championnats du monde remonte à 2017 lorsque Tessa Virtue et Scott Mior ont remporté la danse sur glace. Il ne faut pas oublier que Tessa et Scott sont Ontariens, mais ils patinaient pour le Québec.

Les Canadiens meilleurs qu’aux Jeux olympiques

C’était un jour de rédemption pour le jeune Roman Sadovsky. Après des performances difficiles aux Jeux olympiques, l’homme âgé de 22 ans a réussi à faire une bonne performance dans ses deux programmes pour terminer à la 12e place.

Le Torontois a effectué le neuvième meilleur programme libre et était à cinq points de son record personnel. Ceci l’a permis de finir devant son compatriote Keegan Messing qui a fait un bon programme court, mais qui a exécuté une prestation décevante lors de son deuxième tour de glace. Le patineur âgé de 30 ans termine ainsi à la 14e position.

En danse sur glace, les médaillés de bronze aux précédents Championnats du monde Piper Gilles et Paul Poirer ont terminé à la 5e place après une compétition plutôt correcte de leur part.

Le couple québécois de Laurence Fournier Beaury et Nikolaj Sørensen ont conclu leur saison avec une 9e position tandis que Majorie Lajoie et Zachary Lagha ont terminé à la 11e place.

Les Américains au sommet

Les États-Unis sont les grands vainqueurs de ces Championnats du monde en remportant cinq médailles. Ils ont remporté au moins une médaille dans chaque catégorie.

Un doublé a été effectué en danse sur glace et une médaille d’or a été remportée en patinage en couple. Deux autres médailles de bronze ont été décrochées par les Américains dans les épreuves individuelles.

Le Japon termine au second rang avec une récolte de quatre médailles. Chez les messieurs, deux médailles ont été décrochées par les Japonais. Les deux autres décorations ont été remportées dans la catégorie des dames et du patinage en couple.

La saison est maintenant terminée pour ces patineurs. Ils pourront tous faire une tournée de spectacle après un début d’année 2022 assez mouvementé dans l’univers du patinage artistique.

Olivier Larose

Étudiant au baccalauréat en journalisme à l'UQAM et fan de sport depuis son jeune âge, Olivier a touché à tout. Celui-ci a commencé à faire du patinage artistique à l'âge de quatre ans. Il a appris la majorité des sports de façon autodidacte. Le Montréalais adore vulgariser les concepts difficiles à des personnes qui ne connaissent rien dans ce milieu. L'homme âgé de 20 ans a notamment écrit pour le journal Montréal Campus et le magazine L'apostrophe.

Laisser un commentaire