Tennis: Les joueurs et joueuses à surveiller en 2022

Cette année s’annonce intéressante pour l’ATP et la WTA alors que plusieurs jeunes vedettes frappent à la porte de l’élite. Photo: Renith R | Unsplash

Parmi les joueurs et joueuses de la WTA et de l’ATP qui pourraient connaître une très bonne saison et atteindre des sommets personnels, il y en a qui seront particulièrement à surveiller en raison de la façon dont leur année s’est terminée en 2021.

L’an dernier j’avais publié un article identifiant les joueuses de moins de 25 ans à surveiller sur le circuit de la WTA. Cette année, je récidive, mais avec sans critère d’âge. La gent masculine a également sa place dans cet article. Voici donc trois joueuses de la WTA et trois joueurs de l’ATP qu’il faudra avoir à l’œil en 2022 et dont les performances pourraient être marquantes.

Naomi Osaka

On commence fort et surtout avec l’inévitable. Il ne fait aucun doute que la planète tennis au complet aura les yeux tournés vers Naomi Osaka cette année. Après avoir pris une grande pause afin de prendre soin de sa santé mentale tout en levant le voile sur les problèmes auxquels les athlètes font face au quotidien, la Japonaise est prête à revenir au jeu à temps plein.

Il ne fait aucun doute qu’Osaka est l’une des meilleures joueuses de la planète et plusieurs ont hâte de la voir dominer le circuit à nouveau. Avec déjà quatre titres majeurs en carrière, Osaka a le talent et l’expérience pour récolter beaucoup de points cette année, elle qui n’en aura pas beaucoup à défendre. Elle pointe présentement au 14e rang mondial, mais si tout se passe bien pour elle, une place dans le top 3 est loin d’être irréaliste.

En plus de ses performances, il sera intéressant de surveiller comment elle continuera à mettre de l’avant les enjeux de santé mentale auxquels font face les joueuses du circuit.

Paula Badosa

Une excellente fin de saison 2021 a permis à Paula Badosa de se retrouver au sein du top 10 mondial pour la première fois de sa carrière. Aujourd’hui 9e raquette mondiale, l’Espagnole de 24 ans a conclu l’année 2021 avec une solide performance aux finales de la WTA après avoir été l’une des dernières joueuses à se qualifier pour l’évènement. Badosa, qui était 70e au monde au début de 2021, a disputé plus de tournois que n’importe quelle autre joueuse du top 30 mondial, ce qui lui a permis de récolter un maximum de points.

Vient maintenant la suite de cette fin de saison étincelante. Bien qu’elle ait encore quelques éléments à peaufiner dans son jeu, Badosa est assez talentueuse pour se maintenir dans le top 10 et rivaliser avec l’élite du circuit. Elle devrait continuer de récolter les points en début de saison, mais il sera intéressant de voir si elle pourra conserver ceux qu’elle a accumulés en fin d’année.

Est-ce que l’Espagnole sera en mesure de poursuivre sur sa lancée et continuer à grimper les échelons du classement? Sera-t-elle en mesure de profiter des tirages avantageux des têtes de séries en tournois majeurs? Pourra-t-elle défendre son titre à Indian Wells? Nous aurons les réponses à ces questions et d’autres lors de cette saison qui s’annonce déterminante pour Badosa.

Iga Świątek

Contrairement à ce que l’on aurait pu croire, le triomphe d’Iga Świątek à Roland-Garros en 2020 n’était pas un feu de paille. En effet, la jeune Polonaise est parvenue à se maintenir parmi l’élite de la WTA tout au long de la saison 2021, et ce malgré une élimination en quart de finale à Roland-Garros.

Pointant présentement au 8e rang mondial, Świątek est parvenue à atteindre les demi-finales de son premier tournoi de l’année à Adelaide. Âgée de 20 ans, elle est la plus jeune joueuse du top 15 du classement de la WTA et a donc encore droit à l’erreur. Elle s’est cependant établie comme une menace constante particulièrement sur surface dure et terre battue.

Świątek a donc tous les atouts pour continuer de s’améliorer et pourrait connaître une excellente saison maintenant qu’elle n’a plus la pression de légitimer sa présence dans le top 10 mondial.

Daniil Medvedev

Il y a une raison bine simple pour laquelle il faut avoir Danill Medvedev à l’œil en 2022: le Russe pourrait finalement mettre fin au règne du Big Four en délogeant Novak Djokovic au premier rang du classement de l’ATP. Medvedev a eu l’occasion de le faire à deux reprises l’an dernier, mais Djokovic était toujours parvenu à demeurer tout juste devant lui.

L’opportunité pourrait se présenter à nouveau aux Internationaux d’Australie. En effet, si Djokovic ne peut prendre part au tournoi, Medvedev n’aurait qu’à le remporter pour pour s’emparer du premier rang mondial.

Toujours une menace sur toutes les surfaces, Medvedev a connu la meilleure saison de sa jeune carrière en 2021 en remportant quatre tournois dont le US Open. Il semble prêt à être la prochaine super vedette de l’ATP et sera encore à surveiller particulièrement lors des tournois du Grand chelem.

Félix Auger-Aliassime

Est-ce que ce sera enfin l’année où Félix Auger-Aliassime mettra la main sur son premier titre? À en juger par ses performances à la Coupe ATP pour débuter la saison, il est permis d’y croire. Grâce à la victoire du Canada à cette compétition par équipe, Auger-Aliassime se classe désormais au 9e rang du classement de l’ATP. Il avait brièvement percé le top 10 à la fin de l’an dernier, mais a débuté la saison 2022 au 11e échelon.

Il sera donc parmi les favoris aux Internationaux d’Australie, qui doivent débuter la semaine prochaine. À 21 ans, il est le deuxième plus jeune joueur du top 30 mondial. Il a donc encore beaucoup de temps devant lui pour continuer à se développer, mais il a prouvé lors de la dernière année qu’il était prêt à passer au prochain niveau. Le Québécois avait effectivement atteint les quarts de finale à Wimbledon et s’était incliné en demi-finale au US Open.

Félix Auger-Aliassime est donc présentement sur une séquence de belle performance et s’il parvient à maintenir le rythme qu’il s’est donné à la fin de 2021, de grandes choses pourraient l’attendre en 2022.

Dominic Thiem

Difficile pour l’instant d’avoir Dominic Thiem à l’œil, puisqu’il est toujours affecté par sa blessure au poignet qui l’a tenu à l’écart du jeu pendant la moitié de la dernière année. Lorsqu’il sera en mesure de revenir cependant, il sera à surveiller. Avant sa blessure, l’Autrichien était l’un des meilleurs joueurs de l’ATP et se donnait de sérieuses options sur le premier rang mondial, notamment en remportant le US Open en 2020 après avoir atteint la finale des Internationaux d’Australie la même année.

Il reste à savoir combien de temps Thiem mettra à retrouver sa forme de 2020, mais si il y parvient rapidement, il pourrait venir mélanger les cartes dans le classement mondial, lui qui pointe présentement au 15e rang. Avec la montée en force de la génération de Medvedev, Zverev et Tsitsipas, il est clair que Thiem voudra montrer qu’il est lui aussi à considérer pour les titres majeurs et sera déterminé à en remporter d’autres au cours des prochaines années.

La majorité des tournois préliminaires aux Internationaux d’Australie étant maintenant derrière nous, voyons comment se débrouilleront ces joueurs et joueuses lors du premier tournoi majeur de la saison!

Yohan Carrière

Après un stage d'exploration à RDS en 2015, Yohan Carrière débute officiellement sa formation journalistique au cégep Marie-Victorin en 2017. Aujourd'hui étudiant en journalisme à l'UQAM, il compte à son actif plusieurs collaborations, notamment à la radio et en vidéo avec L'Avantage Terrain et à l'écrit avec le magazine L'apostrophe. Il a également contribué à la couverture des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo avec Radio-Canada. Toujours considéré par ses pairs comme un excellent communicateur, il vise aujourd'hui à mettre sa voix et sa plume au service des amateurs de sports. En tant qu'ex-joueur et entraîneur de hockey-cosom au sein du RSEQ, il garde un intérêt pour le sport-étudiant, mais se spécialise surtout dans le monde du hockey, du baseball, du tennis et de la Formule 1.

Laisser un commentaire