Place à la Série mondiale!

La saison 2020 de la MLB connaîtra son dénouement au cours de la prochaine semaine. Crédit photo : Mike Meredith / CBS Sports.

La logique est respectée, la meilleure équipe de la Ligue Américaine, les Rays de Tampa Bay, affrontera la meilleure équipe de la Ligue Nationale, les Dodgers de Los Angeles, lors de la Série mondiale 2020.

Au début, il y en avait 16. Il n’en reste plus que deux. Tampa Bay a la Coupe Stanley, Los Angeles a le trophée Larry O’Brien. L’une de ces deux villes va bientôt mettre la main sur un second titre du sport professionnel nord-américain. Après avoir terminé au premier rang de leur ligue respective, les Rays et les Dodgers ont été dominants tout au long des présentes séries éliminatoires.

Rays de Tampa Bay

Lorsqu’on dit que c’est la défense qui remporte les championnats, on s’imagine des équipes comme les Rays. Sur leurs 14 matchs disputés depuis le début des séries, ils n’ont accordé que trois points ou moins dans neuf de ceux-ci. Menés par l’une des meilleures rotations de partants ainsi que l’un des meilleurs enclos de releveurs des ligues majeures, les Rays ont été en mesure de contenir deux impressionnantes machines d’attaque en New York et Houston. Ils se devront de répéter le tout puisque c’est maintenant la puissance offensive numéro un de la MLB qui les attend en Série mondiale.

Les 3 joueurs clés pour Tampa Bay

Charlie Morton

Morton ne devrait pas avoir la pression de se mesurer à Walker Buehler. Il devrait donc être le meilleur lanceur, peu importe son adversaire. À 37 ans, Morton compte beaucoup d’expérience en séries et envisage sérieusement la retraite à la fin de la présente saison. Il donnera certainement tout ce qu’il lui reste, afin de se retirer en soulevant le trophée du commissaire.

Randy Arozarena

Randy Arozarena et Corey Seager ont reçu le titre de joueur le plus utile de leur série de championnat respective. Crédit photo : The Athletic ; Matt Kartozian / USA TODAY Sports.

Randy Arozarena se fait remarquer depuis le début des séries éliminatoires, mais il s’est particulièrement démarqué lors de la série de championnat face aux Astros, avec neuf coups surs, dont quatre circuits et six points produits. Il est le cœur de l’attaque des Rays et devra continuer sur sa lancée s’il souhaite propulser Tampa Bay vers le titre.

L’enclos des releveurs

Nick Anderson mène la charge chez les releveurs des Rays. Crédit photo : The Athletic.

Les releveurs de Tampa Bay ont fait la différence à plusieurs reprises cette année. Après une série éreintante face aux Astros, il ne fait aucun doute que ceux-ci seront appelés à lancer plusieurs manches importantes pour donner du repos aux partants. Nick Anderson, Diego Castillo, Pete Fairbanks… Le gérant Kevin Cash aura l’embarras du choix, alors que ses releveurs ont livré la marchandise depuis le début des séries.

Dodgers de Los Angeles

Les Dodgers sont la meilleure équipe de la MLB depuis le début de la saison. Il n’y a rien à dire sur eux qui n’a pas déjà été dit. La présence en Série mondiale n’était qu’une formalité pour eux, mais le défi est maintenant de l’emporter. Toutefois, c’est loin d’être impossible, surtout avec leur alignement. Au risque de me répéter, c’est l’équipe la plus complète de la MLB depuis longtemps. L’attaque est incroyable, la défense est excellente, les partants sont dominants et les releveurs font le travail à merveille. Comment une équipe qui n’a pas vraiment de point faible pourrait l’échapper? C’est l’année des Dodgers, point final.

Les trois joueurs clés pour Los Angeles

Clayton Kershaw

Clayton Kershaw en est à sa 4e présence en Série mondiale en carrière. Il sera au monticule ce soir pour le premier match. Crédit photo : Joe Camporeale / USA TODAY Sports.

C’est l’heure pour Kershaw de racheter les défaites des dernières saisons, lui qui est reconnu comme étant un joueur qui ne performe pas durant les séries et particulièrement lors de la Série mondiale. Il aura encore sa chance, et ce, dès ce soir, alors qu’il affrontera Tyler Glasnow pour le premier match. Si mon cœur de Montréalais est avec les Rays, je souhaite quand même à Kershaw d’enfin mettre la main sur son titre.

Mookie Betts

Lors de ma chronique au podcast hebdomadaire du Club-École, j’ai mentionné que le joueur le plus utile de cette série, advenant une victoire des Dodgers, serait Max Muncy ou Corey Seager. Après réflexion, je me tourne plutôt vers Mookie Betts. Non seulement Betts est toujours une menace offensive, mais il excelle défensivement depuis le début des séries éliminatoires. Il est constant depuis le tout début et ne fait que devenir meilleur série après série. Il a l’expérience de la Série mondiale, qu’il a, contrairement à ses coéquipiers, remportée en 2018.

Cody Bellinger

Cody Bellinger a connu une mauvaise saison, selon ses standards. Toutefois, son coup de circuit gagnant lors du match ultime de la série de championnat laisse présager un réveil au meilleur moment. S’il se met à produire offensivement comme il en est capable, même la défense des Rays ne pourra l’arrêter. Le seul bémol dans son cas, c’est la blessure qu’il a subie en célébrant ce fameux circuit. Il pourrait ne pas être à 100% pour l’entièreté de la série et cela pourrait affecter son jeu défensif, qui est excellent jusqu’ici.

Mes prédictions

Rays de Tampa Bay vs Dodgers de Los Angeles : Los Angeles en 6

Joueur le plus utile de la Série mondiale : Mookie Betts

L’une des deux équipes est un petit marché incapable de remplir ses gradins qui n’a qu’une présence en Série mondiale en 22 ans. L’autre est l’une des franchises les plus reconnues de l’histoire du sport professionnel et représente l’un des plus grands marchés du baseball majeur, en plus d’avoir participé à la Série mondiale trois fois au cours des quatre dernières années. C’est l’affrontement ultime du baseball. Qui en sortira gagnant? On le saura d’ci le 28 octobre!

Yohan Carrière

Après un stage d'exploration à RDS en 2015, Yohan Carrière débute officiellement sa formation journalistique au cégep Marie-Victorin en 2017. Aujourd'hui étudiant en journalisme à l'UQAM, il compte à son actif plusieurs collaborations, notamment à la radio et en vidéo avec L'Avantage Terrain et à l'écrit avec le magazine L'apostrophe. Ex-joueur et entraîneur de hockey-cosom au sein du RSEQ, il garde un intérêt pour le sport-étudiant, mais se spécialise surtout dans le monde du hockey, du baseball et du tennis professionnel.

Laisser un commentaire