UFC 253: Adesanya et Błachowicz couronnés

Israel Adesanya
Crédit photo: Andy Brownbill/Associated Press

L’UFC (Ultimate Fighting Championship) était de retour sur l’Île de Yas, à Abu Dhabi, dans les Émirats Arabes Unis, et en a profité pour mettre deux titres en jeu lors de l’UFC 253. Israel Adesanya et Jan Błachowicz furent couronnés, respectivement chez les poids moyens et mi-lourds.

En plus de l’excitant et prometteur affrontement entre les deux poids moyens, le champion Israel Adesanya et le prétendant Paulo Costa, invaincus en carrière, l’UFC a mis une autre ceinture à l’enjeu. Effectivement, avec le titre des mi-lourds laissé vacant par Jon Jones, qui a annoncé une montée en 265 livres, l’UFC 253 augurait très bien, avec un affrontement entre Dominick Reyes et Jan Błachowicz pour la ceinture si longtemps possédée par Jones.

Deux championnats enlevants

Après plusieurs mois d’attente et d’attaques verbales de tous les côtés, voilà que le tenant du titre et le challenger réglaient la question une fois pour toutes. Un des deux combattants allait rentrer chez lui avec une première défaite à sa fiche. Le champion Israel Adesanya a défendu sans grande difficulté son titre face à Paulo Costa. Balançant quelques coups de pieds aux jambes en début de combat, le Nigérian a augmenté la cadence pour abattre une pluie de coups sur son adversaire et l’emporter au milieu du deuxième round.

Dominick Reyes en était à son deuxième combat consécutif pour le titre des poids mi-lourds de l’UFC. En effet, il s’était frotté à Jon Jones en février dernier, un combat âprement disputé, mais remporté par le champion. Reyes devra encore attendre pour mettre la ceinture à sa taille puisque, après un premier round où les deux combattants se sont plutôt évalués, Reyes s’est fait connecter par Jan Błachowicz à la fin du deuxième engagement. Verdict : l’UFC a un nouveau champion des mi-lourds, le Polonais Jan Błachowicz.

Grimper les échelons

Un des combats les plus spectaculaires de la soirée a été offert par Kai Kara-France et Brandon Royval. D’entrée de jeu, les deux combattants se sont livré une guerre de poings debout pour donner un intéressant round au sol. Rapidement, au début de la deuxième reprise, Royval, pour son second combat dans l’UFC, a placé une superbe guillotine à Kara-France, qui a dû abdiquer et concéder la victoire à son adversaire. Brandon Royval sera assurément un nom à retenir chez les 125 livres.

Seul combat entre athlètes féminines de la soirée, Ketlen Vieira et Sijara Eubanks ont offert un combat de poids coqs sans histoire. L’affrontement s’est rendu à la décision, qui fut unanime pour Vieira. La Brésilienne se relance donc après sa seule défaite en carrière subie en décembre dernier et reprend son ascension vers les plus hautes sphères de la division.

Sijara Eubanks et Ketlen Vieira. Crédit photo : Josh Hedges/Zuffa LLC.

En entrée de carte principale, le Canadien Hakeem Dawodu a vaincu en décision partagée des juges Zubaira Tukhugov. Dawodu aurait bien aimé une victoire plus solide, mais le Russe est venu l’embêter à quelques reprises durant l’affrontement. Initialement en poids plumes, le vaincu a dépassé de quelques livres la limite, versant une partie de son salaire au vainqueur.

Une carte préliminaire plutôt tranquille

La carte préliminaire a eu son lot de décisions. Chez les poids légers, Brad Riddell a effectué une remontée, lui qui a échappé le premier round, pour aller chercher les deux engagements suivants et s’attirer la faveur des juges contre Alex Da Silva. En 170 livres, Jake Matthews a surclassé le super-vétéran Diego Sanchez pour recevoir une note de 30-26 de la part des trois juges.

En poids plumes, Ludovit Klein, qui avait raté la pesée de quatre livres la veille, n’a pas fait durer le suspense et a passé un solide KO à son adversaire, Shane Young, au bout d’une minute et 16 secondes au premier round. Les poids mi-lourds Aleksa Camur et William Knight se sont livré une guerre de 15 minutes et c’est ce dernier qui s’en est tiré avec la victoire, donnée unanimement par les juges.

La carte pré-préliminaire a vu le poids mi-lourd et nouveau venu de l’UFC Danilo Marques vaincre Khadis Ibragimov par décision unanime des juges. Chez les lourds, Juan Espino s’est rapidement défait de Jeff Hugues par soumission au premier round.

Le prochain événement de l’UFC se tiendra le 3 octobre prochain avec les poids coqs féminins Holly Holm et Irene Aldana en combat principal. Le Québécois Charles Jourdain y participera. La prochaine ceinture en jeu sera le 24 octobre prochain lors de l’UFC 254. Ce sera celle des 155 livres, alors que Khabib Nurmagomedov et Justin Gaethje unifieront leur titre, intérimaire dans le cas de ce dernier.

Étienne Bouthillier

Étudiant en journalisme à l'UQAM, Étienne Bouthillier tombe amoureux du soccer lors de la Coupe du Monde 2014. Ses premiers pas dans le monde des médias remontent à 2016, où il écrit des articles pour le Kan Football Club pendant deux ans. En 2018, il se lance dans le monde du podcast avec « Les Trois Lions », un balado sur le foot anglais. Il anime aujourd'hui l'émission hebdomadaire du Kan Football Club sur CHOQ.ca. Il est aussi impliqué dans les activités du Royal de Montréal, l'équipe professionnelle d'ultimate frisbee de la métropole. Ses champs d'expertise sont le soccer, l'ultimate frisbee et les arts martiaux mixtes.

Laisser un commentaire