UFC : Le bordel chez les poids légers

Conor McGregor et Dustin Poirier ont croisé le fer la semaine dernière. Photo : Reuters.

De B.J. Penn à Khabib Nurmagomedov, la catégorie des 155 livres a toujours été une des plus excitantes de l’UFC. Chacun des affrontements comporte une intrigue sportive qui affecte le sort de plusieurs combattants à la fois. Portrait du haut du panier de la catégorie des poids légers de l’Ultimate Fighting Championship.

Sean Shelby, celui qui décide des combats de la plus grande organisation d’arts martiaux mixtes au monde, se trouve devant un intrigant problème. Le gala de la semaine dernière, l’UFC 257, laissait espérer un certain décantage pour déterminer un éventuel combat de championnat. L’UFC se trouve maintenant devant un beau défi, celui de trouver une issue sportivement logique à chacun des combattants qui veut sa part du gâteau.

Athlètes
(C) Khabib Nurmagomedov

Dès l’annonce de sa retraite, le champion invaincu était déjà au centre de toutes sortes de tractations concernant un retour. Même s’il aime bien se faire voir, il est évident que Khabib ne souhaite pas revenir dans l’octogone dans un avenir rapproché. Cependant, personne n’a besoin d’une boule de cristal pour prédire que le Russe tentera éventuellement d’aller chercher une trentième victoire en autant de combats. Cela ne semble pas être pour aujourd’hui, l’actuel champion devrait laisser sa ceinture vacante dans les prochaines semaines.

(1) Dustin Poirier

Avec deux démonstrations de force contre Dan Hooker, en juin dernier, et, plus récemment, contre Conor McGregor, Dustin Poirier mérite amplement sa place de premier prétendant au titre des poids légers. Sa seule défaite à ses neuf derniers combats est survenue contre l’actuel champion. Qui est-ce que Dustin Poirier doit battre de plus pour avoir un combat pour le titre? The Diamond en a fait suffisamment pour obtenir son combat de championnat.

(2) Justin Gaethje
Justin Gaethje a perdu son dernier combat, en octobre 2020. Photo : Gregory Payan (Associated Press).

Malgré sa défaite aux mains de Khabib en octobre dernier, Justin Gaethje mérite d’être dans les discussions sur l’élite de la catégorie. Même si sa performance n’avait rien de gênant, le cogneur américain doit logiquement se relancer avant d’espérer une seconde chance pour le titre des poids légers en peu de temps.

(3) Charles Oliveira

Avec ses huit victoires consécutives et un succès convaincant contre Tony Ferguson, Charles Oliveira doit absolument être dans les conversations pour un combat de championnat. Dans l’organisation depuis 2010, le Brésilien semble désormais inarrêtable dans sa quête pour la ceinture et sa séquence parle pour elle-même.

(4) Michael Chandler

L’ancien triple champion des poids légers de l’organisation Bellator a fait son entrée dans l’UFC par la grande porte. La semaine dernière, son combat contre Dan Hooker avait pour intrigue de connaître le niveau du combattant, que l’on attendait depuis très longtemps dans l’Ultimate Fighting Championship. Avec une victoire expéditive, Iron n’a pas déçu. Cependant, il serait peut-être un peu hâtif de donner un combat de championnat à Chandler, qui a seulement un combat dans l’UFC derrière la cravate.

(5) Tony Ferguson
Tony Ferguson connaît une séquence difficile. Photo : Reuters.

Le temps passe vite dans l’UFC et Tony Ferguson peut en témoigner. Ses deux défaites consécutives font quasiment oublier ses 12 succès d’affilée accumulés juste avant. El Cucuy est en voie de manquer le train de l’élite des poids légers, mais il n’est pas trop tard dans son cas. Un ou deux combats de relance peuvent le ramener rapidement, mais la chute serait brutale si Ferguson venait à l’échapper une troisième fois.

(6) Conor McGregor

Conor McGregor est un excellent combattant. Cependant, sa lourde défaite contre Dustin Poirier l’exclut tranquillement des discussions de championnat. S’il souhaite poursuivre sa carrière, l’UFC continuera à donner des combats au Notorious. Toutefois, il faudra enlever toute logique sportive à ces affrontements, qui rapporteront assurément beaucoup d’argent à toutes les parties. À court terme, McGregor ne touchera pas à quelconque ceinture de l’UFC.

Affrontements logiques
Combat de championnat : Dustin Poirier contre Charles Oliveira
Charles Oliveira peut concrètement croire au combat pour le titre. Photo : William Lucas (Inovafoto).

Khabib devrait éventuellement abandonner sa ceinture ; Dustin Poirier et Charles Oliveira doivent absolument être les deux combattants désignés pour se disputer le titre des poids légers de l’UFC. La confrontation des styles entre les deux combattants promet de délivrer. Reste à savoir comment l’UFC réussira à vendre l’affrontement, mais c’est un mariage sportivement parfait.

Combat de demi-finale : Justin Gaethje contre Michael Chandler

Le vainqueur de cet affrontement peut concrètement espérer un combat pour le titre. Ce serait peut-être hâtif pour Gaethje, mais son titre intérimaire acquis le printemps dernier peut lui valoir une espèce de passe-droit. Dans le cas de Chandler, une victoire contre un gros adversaire ne laisserait pas le choix à l’UFC de lui laisser une chance pour atteindre l’élite de l’organisation.

Combat de relance : Tony Ferguson contre Dan Hooker

Les deux combattants viennent de connaître deux défaites d’affilée. Les deux combattants veulent revenir dans le top 5 et montrer qu’ils appartiennent au haut du tableau. Une défaite serait cruelle dans le cas d’un des deux, mais l’intrigue est telle qu’il est logique de penser que Ferguson pourrait croiser le fer avec le numéro 8 des poids légers de l’UFC.

Combat pour l’argent : Conor McGregor contre Nate Diaz 3
L’UFC tente de ramener Nate Diaz, à l’écart depuis fin 2019. Photo : UFC.

Pour attirer l’amateur occasionnel, l’UFC voudra assurément sortir l’oseille et ramener Nate Diaz, afin de départager les deux combattants dans une trilogie. Ce combat est purement monétaire, sans intrigue sur le haut de tableau, mais fera énormément parler et a le potentiel d’être le combat le plus regardé de l’année. Du gros gâteau bien sucré pour les partisans des deux combattants, qui feront plaisir à leur banquier sur cette opération.

Avec l’imminent départ de Khabib Nurmagomedov, la catégorie des poids légers de l’UFC risque de se chercher un peu. C’est-à-dire que le prochain champion pourrait l’être pour une courte durée et qu’un jeu de chaise musicale pourrait s’installer pendant quelques mois, voire quelques années. Les prochains temps en seront assurément de transition pour l’Ultimate Fighting Championship, qui souhaite ardemment se trouver un champion charismatique qui fera vendre de la télé à la carte dans les prochaines années.

Étienne Bouthillier

Étudiant en journalisme à l'UQAM, Étienne Bouthillier tombe amoureux du soccer lors de la Coupe du Monde 2014. Ses premiers pas dans le monde des médias remontent à 2016, où il écrit des articles pour le Kan Football Club pendant deux ans. En 2018, il se lance dans le monde du podcast avec « Les Trois Lions », un balado sur le foot anglais. Il a animé l'émission hebdomadaire du Kan Football Club sur CHOQ.ca. Il est aussi impliqué dans les activités du Royal de Montréal, l'équipe professionnelle d'ultimate frisbee de la métropole. Ses champs d'expertise sont le soccer, l'ultimate frisbee, les arts martiaux mixtes et le sport sécuritaire.

Laisser un commentaire