Un cadeau pour chaque équipe de la LNH

La saison régulière de la Ligue nationale de hockey débutera le 13 janvier prochain. Crédit photo : Cliquez ici.

Le père Noël et ses lutins feront 31 arrêts supplémentaires afin de livrer un cadeau à toutes les équipes de la LNH. L’année 2020 ayant été remplie de déceptions pour plusieurs équipes, de retrouver un présent emballé au pied de leur sapin pourrait mettre un sourire sur le visage de ces dernières.

Ducks d’Anaheim

Un support lombaire pour John Gibson, qui doit commencer à avoir mal à force de porter son équipe sur son dos.

Coyotes de l’Arizona

Des choix de qualité dans la première ronde du repêchage.

Bruins de Boston

(424) 288-2000. Le numéro de l’agent de Dougie Hamilton.

Sabres de Buffalo

Un centre excellent dans les deux sens de la patinoire, capable d’être un meneur et ayant le potentiel de gagner un trophée Selke.

Flames de Calgary

2019-20 Vancouver Canucks Roster and Statistics | Hockey-Reference.com (hockey-reference.com). L’alignement complet des Canucks de Vancouver, au cas où ils n’auraient pas terminé leur magasinage des fêtes.

Hurricanes de la Caroline

Un chèque pour le propriétaire Thomas Dundon, qui doit commencer à compter ses sous avec tout l’argent dépensé cette année sur Sebastian Aho (merci Marc).

Blackhawks de Chicago

Toutes leurs recrues en santé, parce que leurs vétérans commencent à se faire vieux.

Avalanche du Colorado

Un pourcentage d’efficacité au-dessus de 0,900. Au-delà de ce seuil, l’offensive devrait être en mesure de se charger du reste.

Blue Jackets de Columbus

Un contrat pour Pierre-Luc Dubois. Sinon, ils peuvent toujours essayer Max Domi au centre, personne ne l’a encore fait.

Stars de Dallas

Un chéquier pour Jim Nill, qui devra payer Miro Heiskanen à la fin de la saison.

Red Wings de Détroit

56 matchs contre les Canadiens de Montréal.

Oilers d’Edmonton

Cadeau d’une définition : Le défenseur est une position de joueur au hockey. Son rôle dans le jeu est d’empêcher l’équipe adverse de se retrouver en situation de marquer et de relancer l’attaque.

Panthers de la Floride

Leur cadeau leur a déjà été offert : ils pourront avoir le même nombre de partisans dans les estrades que les années précédentes.

Kings de Los Angeles

De l’argent pour les joueurs qui ne s’appellent pas Kopitar ou Doughty.

Wild du Minnesota

Une carte-cadeau : un présent moyen, à leur image.

Canadiens de Montréal

Aucune guigne de la deuxième année pour Nick Suzuki.

Prédateurs de Nashville

Un entraîneur spécialisé dans le développement des attaquants, afin d’arrêter de signer tous les agents libres disponibles.

Devils du New Jersey

Un DVD de l’émission « Corey est dans la place ».

Islanders de New York

Un nouveau système de ventilation pour leur patinoire.

Rangers de New York

De la patience.

Sénateurs d’Ottawa

Des bâtons de golf, parce que leur saison sera encore une fois très courte.

Flyers de Philadelphie

Un billet de lotterie 6/49. Avec la chance qu’ils ont eu durant les séries 2020, ils devraient gagner assez pour se payer 5 autres Kevin Hayes.

Penguins de Pittsburgh

Un meilleur médecin d’équipe.

Sharks de San Jose

Une machine à remonter dans le temps pour prévenir l’échange d’Erik Karlsson. Cadeau bonus : un défenseur payé moins de 8M$.

Blues de St Louis

Un défenseur numéro un capable de jouer 25 minutes.

Lightning de Tampa Bay

Ont-ils réellement besoin d’un cadeau?

Maple Leafs de Toronto

Une première ronde des séries éliminatoires contre une autre équipe que les Bruins de Boston.

Canucks de Vancouver

Un Quinn Hughes amélioré, si c’est possible.

Capitals de Washington

L’éclosion d’Ilya Samsonov.

Jets de Winnipeg

Un défenseur.

Golden Knights de Vegas

Un tremplin pour Jonathan Marchessault.

Antonin Martinovitch

Ayant pratiqué le sport pendant près de 15 ans, Antonin Martinovitch mange, dort et respire hockey. Amateur de statistiques avancées, il fait parler les chiffres, montrant le sport sous un angle différent. Étudiant au baccalauréat en journalisme à l’UQÀM ainsi que dictionnaire sur pattes, il transmet sa passion du monde sportif à travers ses écrits et ses chroniques vidéos. Ses divers intérêts à un bas âge au football, au golf et à la Formule 1 ont aussi persisté, faisant de lui avant tout un amateur de sport. « Comment aimeriez-vous un travail où, chaque fois que vous commettez une erreur, une grosse lumière rouge s'allume et 18 000 personnes vous huent ? » – Jacques Plante

Laisser un commentaire