Un coup de circuit pour la MLB en Corée du Sud

Les Dodgers de Los Angeles affrontaient leurs rivaux de division, les Padres de San Diego, dans une série de deux rencontres en Corée du Sud. Crédit photo : site web de la MLB

La MLB s’est envolée vers la Corée du Sud pour disputer les deux premières rencontres de la saison entre les Dodgers de Los Angeles et les Padres de San Diego, dans une région du monde où ce sport demeure populaire. Les amateurs ont assité à deux affrontements où les points ont abondé de part et d’autre.

Cette série était très attendue en Asie puisque de nombreux joueurs asiatiques y participent, notamment Shohei Ohtani des Dodgers, qui a signé le gros contrat de l’histoire du baseball (700 millions $ sur dix ans). On y retrouve également le joueur d’arrêt-court des Padres Ha-Seong Kim, originaire de la Corée du Sud et une vedette dans son pays d’origine. Le Japonais Yu Darvish des Padres de San Diego était considéré comme l’un des meilleurs lanceurs de l’archipel nippon avant de s’envoler vers le pays de l’Oncle Sam. Fraichement arrivé de la NPB (Nippon professional baseball league), les débuts de Yoshinobu Yamamoto dans les majeures étaient également à surveiller. Ceci fait partie de la stratégie du commissaire Rob Manfred d’internationaliser le baseball avec des matchs se déroulant un peu partout sur le globe.

Les Dodgers jouent de chance dans le premier match

La foule s’est entassée au Gocheok Sky Dome à Séoul afin d’assister au premier match en saison régulière de « Shotime » dans l’uniforme des Dodgers, à la suite de son départ des Angels de Los Angeles. Tyler Glass était le lanceur partant pour les Dodgers tandis que les Padres ont donné la balle à Yu Darvish. Les deux équipes ont pris un certain moment avant de démarrer la machine offensive.

Les Dodgers ont menacé en trosième manche. Après qu’Ohtani a récolté son premier coup sûr dans l’uniforme des Dodgers, Max Muncy s’est présenté au bâton avec les buts remplis à la suite d’un but volé du Japonais suivi de deux buts sur balles accordés coup sur coup à Will Smith et Freddie Freeman. Le gaucher a bataillé jusqu’à un compte complet avant de s’avouer vaincu sur la tombante de Darvish. Les Padres ont répliqué à leur prochain tour au bâton alors que le simple de Xander Boagerts a permis à Tyler Wade d’inscrire le premier point de la saison régulière.

Cependant, Los Angeles n’avait pas dit son dernier mot. L’ancien des Blue Jays, Teoscar Hernandez est venu marquer grâce à un ballon sacrifice de Jason Heyward en quatrième. En revanche, les Padres ont repris les devants sur un double jeu où Manny Machado réussit à croiser le marbre.

Tel un château de cartes, l’avance des Padres s’est écroulée en huitième manche. Avec aucun retrait et deux hommes sur les buts, le ballon-sacrifice de Kiké Hernández a permis à Max Muncy de créer l’égalité 2-2. Ce qui devait ensuite être un jeu de routine s’est transformé en un cauchemar pour San Diego lorsque le gant du joueur d’avant-champ Jake Cronenworth s’est brisé au contact de la balle sur un roulant de Gavin Lux, laissant les Dodgers prendre une avance d’un point. Les coups sûrs de Mookie Betts et de Shohei Ohtani ont scellé l’issue du match sur un compte de 5 à 2 pour Los Angeles. 

Une première sortie désastreuse pour Yamamoto

Si la première rencontre n’a pas débuté avec un coup de canon initial, il en va tout autrement pour ce deuxième duel. Yoshinobu Yamamoto a été désigné comme lanceur partant pour la première fois dans les majeures, ce que les Dodgers vont déjà regretter dès la première manche. Au premier lancer de la rencontre, le premier frappeur des Padres Xander Bogaerts a claqué un simple grâce à une balle non captée à l’arrêt court. 

La sortie cauchemardesque du Japonais s’est poursuivi en lançant une balle directement sur le frappeur Fernando Tatís Jr. Le troisième frappeur, Jake Cronenworth, a frappé triple au champ droit, ce qui permet à Bogaerts et Tatís Jr. de venir marquer. Le ballon-sacrifice d’ Ha-Seong Kim a ensuite porté l’avance à 3-0. Luis Campusano et Taylor Wade ont creusé l’avance des Padres à cinq point grâce à deux coups sûrs coup sur coup. Jackson Merrill a finalement été retiré au bâton, concluant la soirée de travail de Yoshinobu Yamamoto. Au final, le droitier de 25 ans a accordé cinq points et quatre coups sûrs en une manche de travail.

Los Angeles a réussi tout de même à marquer un point lors de leur premier tour au bâton sur un double de Will Smith qui est venu faire marquer Ohtani. Les Dodgers n’inscrivent que deux petits points en deux manches, un début de match plutôt tranquille à comparer à leurs rivaux de division de l’ouest de la Ligue nationale.

Une troisième manche qui frappe fort

La troisième manche n’a pas été de tout repos pour les deux unités défensives. Chacune a concédé quatre points à l’équipe adverse. San Diego a démarré en force avec un simple de Jackson Merrill qui remplit les buts. Bogaerts a poursuivi le travail avec un autre coup sûr au champ centre, produisant deux points. Max Muncy a par la suite joué de malchance alors que le roulant de Tatis a rebondi sur son gant avant d’atterir au champ extérieur, laissant les Padres inscrire un autre point . Bogaerts a croisé la plaque sur le ballon sacrifice de Cronenworth pour porter la marque à 9-2 en faveur des Padres.

Néanmoins, Los Angeles a répliqué, démontrant leur profondeur au niveau des frappeurs. Un roulant de James Outman, un simple de Hayward et un double de Betts, ont produit quatre points pour réduire l’écart à 9-6.

Le premier circuit de la saison 2024 revient au talentueux Mookie Betts des Dodgers en cinquième manche aux dépends du droitier Michael King. Celui qui a remporté le titre de joueur de l’année dans la Ligue américaine en 2018 et deux Séries mondiales en 2018 et 2020 demeure un pilier de l’organisation de la côte ouest. La victoire est tout de même allé au dossier de l’ancier artilleur des Yankees, acquis au cours de la saison morte dans la transaction qui a envoyé Juan Soto dans le Bronx. En trois manches et un tiers de travail, il a accordé trois points sur quatre coups sûrs, en plus d’allouer trois passes gratuites et passant cinq frappeurs dans la mitaine.

L’espoir est revenu en fin de rencontre pour les Dodgers lorsque Betts a produit son sixième point de la rencontre avec un simple qui réduit l’écart à un seul point (12-11). San Diego en a dit autrement avec un circuit de trois points de Manny Machado en neuvième manche qui a fermé les livres. Ce match pour le moins offensif se termine au compte de 15-11. 

Le 28 mars prochain, soyez au rendez-vous pour la journée d’ouverture de cette saison 2024 de la Ligue majeure de baseball ! À surveiller, une première série de quatre affrontements entre les Blue Jays de Toronto et les Rays de Tampa Bay au Tropicana Field, à Saint Petersburg.

Pierre-Alexandre Larouche

Sportif de salon depuis sa tendre enfance, Pierre-Alexandre Larouche est étudiant au baccalauréat en communication (journalisme) à l'UQAM. Maniaque de statistiques, de dates et capable de nommer les 56 champions du Super Bowl par coeur, Pierre-Alexandre s'est joint au Club-École pour joindre ses deux passions que sont l'écriture et le sport. Amateur de football américain, d'hockey et de baseball, il est à la recherche de sujets méconnus et adore débattre sur les sujets chauds de l'actualité sportive.

Une réflexion sur “Un coup de circuit pour la MLB en Corée du Sud

Laisser un commentaire