Verstappen soutire une autre victoire à Hamilton

Max Verstappen et Red Bull demeurent en tête des deux Championnats. Photo: Lukas Raich | CC BY-SA 4.0 

Max Verstappen s’est emparé de la tête du Grand Prix de France à deux tours de la fin de celui-ci pour conserver sa première position au Championnat des pilotes, tandis que plusieurs chauffeurs ont connu des difficultés avec la performance des pneus.

Aucun incident, aucune voiture de sécurité, aucun dépassement controversé: le Grand Prix de France aura été à l’image de ses dernières éditions, c’est-à-dire plutôt propre et tranquille. Les pilotes de Red Bull et Mercedes ont cependant assuré un spectacle qui a tenu les partisans en haleine tout au long de la course. Un spectacle qui a commencé dès le premier virage, alors qu’une erreur de Max Verstappen, qui s’élançait de la pôle position, a ouvert la porte à Lewis Hamilton pour passer en première position. Les deux meneurs du Championnat des pilotes se sont échangé la tête de la course jusqu’à ce que Verstappen s’en empare pour de bon à la toute fin de celle-ci. Derrière eux, Valtteri Bottas (Mercedes) et Sergio Pérez (Red Bull) se sont livré un duel pour la troisième place, qui a finalement été remporté par Pérez, encore une fois à quelques tours de l’arrivée.

Le circuit Paul-Ricard n’était cependant pas dans ses meilleures dispositions, alors que la température n’avait pas été clémente avant le lancement de la course. L’état de la piste a causé d’énormes ennuis à la majorité des pilotes, qui ont vu leurs pneus se dégrader extrêmement rapidement. Ainsi, seules les gommes médium et dure de Pirelli ont été utilisées.

Des arrêts aux puits déterminants

La dégradation rapide des pneus a forcé les écuries à revoir leurs stratégies d’arrêts aux puits. McLaren et Red Bull ont été rapides à réagir et ont utilisé des arrêts anticipés avec Daniel Ricciardo et Max Verstappen pour gagner des positions. Ricciardo était originellement rentré aux puits pour dépasser Pierre Gasly (AlphaTauri), mais la performance de McLaren a permis à l’Australien de se retrouver également devant Carlos Sainz (Ferrari).

De son côté, Max Verstappen et Red Bull ont également tenté un arrêt anticipé pour reprendre la position de tête. Un arrêt parfait, combiné à un tour de sortie sans faute, a permis à Verstappen de dépasser Hamilton au moment où celui-ci sortait des puits. Le Néerlandais a cependant concédé la première position en rentrant aux puits pour la deuxième fois de la course afin de soutirer la victoire en fin de circuit grâce à un train de pneus neuf. C’est exactement ce qui s’est produit alors que Verstappen, sur des pneus à gomme médium plus neufs, a dépassé Hamilton avec deux tours à faire. Le Britannique roulait sur des pneus à gomme dure depuis son premier arrêt aux puits avant la mi-course.

Alors que les arrêts anticipés ont été populaires, Aston Martin a plutôt opté pour la stratégie opposée en laissant ses deux pilotes en piste beaucoup plus longtemps. Cette stratégie aura finalement été plutôt payante, alors que Lance Stroll, qui s’élançait en 18e position a réussi à terminer dixième, tout juste derrière son coéquipier Sebastian Vettel, qui partait 12e.

McLaren est parfait et dépasse Ferrari

Outre l’arrêt aux puits de Ricciardo, McLaren a également grandement profité des performances en piste de l’Australien et de Lando Norris pour rafler les cinquième et sixième position. En s’élançant de la huitième et de la dixième place respectivement, Norris et Ricciardo devaient livrer une bataille à Pierre Gasly et aux deux pilotes de Ferrari. Alors que les cinq pilotes se sont échangé les positions pendant la première moitié de la course, ce sont Norris et Ricciardo qui ont été en mesure de se sauver en avant alors que Ferrari a vu ses pilotes tomber au classement après les arrêts aux puits. De son côté, Gasly n’a simplement pas été capable de maintenir le rythme imposé par Ricciardo et a dû se contenter de la septième position.

McLaren s’empare ainsi de la troisième place du Championnat des constructeurs. Celle-ci était détenue par Ferrari, mais les deux pilotes de l’écurie italienne n’ont finalement pas été en mesure d’obtenir des points.

Les pilotes de Formule 1 s’envolent maintenant vers l’Autriche où ils y disputeront deux courses au cours des deux prochaines semaines. La première sera le Grand Prix de Steiermark la semaine prochaine, le 27 juin.

Top 10 du Grand Prix de France
  1. Max Verstappen (Red Bull)
  2. Lewis Hamilton (Mercedes)
  3. Sergio Pérez (Red Bull)
  4. Valtteri Bottas (Mercedes)
  5. Lando Norris (McLaren)
  6. Daniel Ricciardo (McLaren)
  7. Pierre Gasly (AlphaTauri)
  8. Fernando Alonso (Alpine)
  9. Sebastian Vettel (Aston Martin)
  10. Lance Stroll (Aston Martin)
Championnat des pilotes après 7 courses
  1. Max Verstappen – 131pts
  2. Lewis Hamilton – 119pts
  3. Sergio Pérez – 84pts
  4. Lando Norris – 76pts
  5. Valtteri Bottas – 59pts
  6. Charles Leclerc – 52pts
  7. Carlos Sainz Jr. – 42pts
  8. Pierre Gasly – 37pts
  9. Daniel Ricciardo – 34pts
  10. Sebastian Vettel – 30pts
  11. Fernando Alonso – 17pts
  12. Esteban Ocon – 12pts
  13. Lance Stroll – 10pts
  14. Yuki Tsunoda – 8pts
  15. Antonio Giovinazzi – 1pt
  16. Kimi Räikkönen – 1pt
Championnat des constructeurs après 7 courses
  1. Red Bull – 215pts
  2. Mercedes – 178pts
  3. McLaren – 110pts
  4. Ferrari – 94pts
  5. AlphaTauri – 45pts
  6. Aston Martin – 40 pts
  7. Alpine – 29pts
  8. Alfa Romeo – 2pts

Yohan Carrière

Après un stage d'exploration à RDS en 2015, Yohan Carrière débute officiellement sa formation journalistique au cégep Marie-Victorin en 2017. Aujourd'hui étudiant en journalisme à l'UQAM, il compte à son actif plusieurs collaborations, notamment à la radio et en vidéo avec L'Avantage Terrain et à l'écrit avec le magazine L'apostrophe. Toujours considéré par ses pairs comme un excellent communicateur, il vise aujourd'hui à mettre sa voix et sa plume au service des amateurs de sports. En tant qu'ex-joueur et entraîneur de hockey-cosom au sein du RSEQ, il garde un intérêt pour le sport-étudiant, mais se spécialise surtout dans le monde du hockey, du baseball, du tennis et de la Formule 1.

Laisser un commentaire