Report de 4 ans des Jeux olympiques de la jeunesse !

Les Jeux olympiques de la jeunesse de Dakar 2022 sont reportés de 4 ans. Crédit photo: Basket221.

En amont de la 136e session du Comité international olympique (CIO), la commission exécutive a tenu une réunion le 15 juillet au cours de laquelle elle a pris la décision, en accord avec le Sénégal, de reporter les Jeux olympiques de la jeunesse d’été, Dakar 2022, de 4 ans.

La pandémie mondiale du coronavirus continue de perturber les calendriers des événements sportifs. Ainsi, après le report des Jeux olympiques de Tokyo 2020, le CIO, sur proposition du président du Sénégal, Macky Sall, a décidé de reporter les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ), Dakar 2022, qui étaient initialement prévus entre le 22 octobre et le 9 novembre 2022, en 2026. « Ce report répond à l’exigence de responsabilité et au souci d’efficacité que commandent les circonstances actuelles », lit-on dans le rapport qui a sanctionné cette réunion.

Je suis certain qu’ensemble, nous organiserons de brillants Jeux olympiques de la jeunesse de Dakar 2026 pour le Sénégal, l’ensemble du continent africain et tous les jeunes athlètes du monde.

Thomas Bach, président du CIO.
Un report pour faciliter la réorganisation à différents échelons

Le CIO espère ainsi que ce report permettra aux Fédérations internationales (FI), et aux Comités nationaux olympiques (CNO) de disposer de temps pour « mieux planifier leurs activités sportives » durement « affectées par le report des Jeux olympiques de Tokyo 2020 » et le bouleversement des calendriers de compétitions sportives sans omettre « les conséquences financières mondiales» liées à la pandémie de la COVID-19.

Thomas Bach, président du CIO, à Lausanne, au siège du CIO. Crédit Photo : IOC MEDIA / Flickr.

 Je voudrais réitérer au CIO mon soutien sans réserve à l’organisation des Jeux olympiques de la jeunesse, reportés à 2026. Je saisis l’occasion pour renouveler ma confiance à la commission exécutive et salue l’engagement de ses équipes, à nos côtés, pour faire de Dakar 2026, première manifestation olympique en Afrique, une réussite qui reste dans les mémoires.

Macky Sall, président du Sénégal.
La conséquence pour les athlètes

C’est un espoir qui s’envole pour de nombreux jeunes athlètes qui avaient pour objectif de se hisser sur les podiums de ces Jeux d’été. Et pour cause, à la différence des Jeux olympiques, les Jeux de la jeunesse sont réservés pour des athlètes dont l’âge varie entre 15 et 18 ans. Ce sont donc environ 3 600 jeunes athlètes qui devront faire une croix sur ce rêve olympique. « Le CIO et le Sénégal sont conscients que, pour de nombreux jeunes athlètes, cette nouvelle sera décevante. Nous ne pouvons que faire appel à leur compréhension », souligne la commission dans son rapport.  

Avec ce report, il faudra donc attendre 2026 pour la tenue effective des premiers Jeux olympiques en Afrique.  

Benoît Dosseh

Benoît Dosseh a une passion pour le sport. Il s’est essayé au basketball, au volleyball, à l’athlétisme et au soccer de quartiers (Côte d’Ivoire et Togo), notamment. Après un passage au Collège de Rosemont en Arts, lettres et communication, option médias, il poursuit sa formation en journalisme à l’UQAM. Il a collaboré avec différents médias dont le magazine estudiantin L’Apostrophe.

Laisser un commentaire